coincoin

 

  Pour faire suite à l'article d'hier, voici exactement la situation à ce jour par le Président d'Eveils

 

"Bonjour,

nous vous adressons ce mot et le courrier joint pour vous informer de la situation économique dans laquelle nous allons nous trouver dans les 2 mois qui arrivent.
Nous vous rappelons qu'EVEILS assure historiquement 2 grandes activités depuis maintenant 30 ans:
- celle tournée vers la mer avec la voile, le paddle, la longe-côte, les balades nautiques
- celle tournée vers l'accueil des enfants avec le périscolaire, la surveillance de la cantine et l'Alsh pendant toutes les vacances scolaires. Cet accueil fonctionne 12 mois de l'année.

Cette seconde activité est, aujourd'hui, entièrement prise en charge par la CCPM comme elle l'était hier par la commune.
La décision préfectorale rendant le versement de sa participation financière illégale rend notre situation intenable.

"Demain" nous devrons répondre à la DSP que la commune va lancer pour l'occupation de la future base nautique. Nous ne pourrons le faire que si nous sommes encore en "vie". Le mot est très dur mais la réalité financière nous rattrape.

Cordialement à vous.
Eric Balleydier
président de l'association EVEILS


EVEILS
Centre Nautique
Boulevard Maritime Nord
80120 FORT MAHON PLAGE
Tél. : 03 22 23 33 64
Fax : 03 22 27 12 55
Site : www.eveils.info
et le courrier envoyé au Président de la com de com, Claude Hertault

screenshot_2017_11_27___10

 

screenshot_2017_11_27___10

 

 

      La balle est donc dans le camp de la com de com sachant qu'il semble que la commune ne puisse rien faire sans la bénédiction de l'usine à gaz....dont on éspère qu'elle va se bouger le popotin avant que la colère ne gronde vraiment.

 

    élus...élus....mais élus par qui? il ne faudrait peut être pas l'oublier....parce que nous....nous avons une mémoire d'éléphant de mer !

   Pour info, l'article d'hier a fait monter de tirage de plus de 20%, en particulier de nouveaux lecteurs.....et tant que ce problème ne sera pas correctement réglé, le coincoin va coincoiner trés fort !